Invisible est la pluie
Policier
Traduit du japonais par Alice Hureau
Prix : 19€
Parution : 21 mai 2021
390 pages
ISBN : 978-2-37927-105-2

Invisible est la pluie

Tetsuya Honda

L’hiver n’est pas toujours serein à Tokyo.

La lieutenante Reiko Himekawa est sur le qui-vive : Kobayashi, un yakuza débutant, a été retrouvé lardé de coups de couteau au moment même où une guerre de succession ravage l’Ishidō, l’important gang auquel il était affilié.

Au DPMT, le département de la police métropolitaine, le climat est tout aussi délétère. Les hommes de l’antigang veulent à tout prix récupérer l’affaire et évincer leurs confrères de la criminelle.

Un appel anonyme, susceptible de ressusciter une ancienne bavure policière, vient corser le tout. Au DPMT, la peur d’un nouveau scandale agite les hautes sphères. Ses supérieurs ont beau intimer à la lieutenante Reiko Himekawa de renoncer à fouiller cette piste compromettante, elle s’entête. « Vous savez bien qu’Himekawa est une louve solitaire connue pour zapper les réunions et brûler les étapes », résume froidement un homme de l’antigang.

L’enquête interdite de Reiko prend un tournant décisif lorsqu’elle rencontre un séduisant agent immobilier. Rapidement, elle découvre qu’il est aussi yakuza. Contre toute attente, Reiko est troublée. Au risque d’y laisser, elle aussi, sa sérénité.

Après Rouge est la nuit (Atelier Akatombo, 2019) et Cruel est le ciel (2020), Invisible est la pluie est le troisième volet des aventures de l’impétueuse et intuitive Reiko Himekawa, seule officière de la police tokyoïte. La série a connu un important succès au Japon avec plus de 5 millions d’exemplaires vendus. En 2013, Invisible est la pluie a été adapté au cinéma par Yūichi Satō.

L’auteur

Né en 1969, Tetsuya Honda a été bassiste de rock, auteur de chansons et journaliste spécialisé dans les sports de combat avant de devenir écrivain en 2002. Il rencontre un succès considérable dès 2006 avec Rouge est la nuit, premier roman de la saga Reiko Himekawa. En 2020, Atelier Akatombo publie le second opus, Cruel est le ciel, puis le troisième en 2021 avec Invisible est la pluie.

La traductrice

Alice Hureau

Férue de littérature japonaise, Alice Hureau est titulaire de deux licences (anglais et japonais) et de deux masters : le premier en études japonaises, spécialisé en littérature (Paris 7) et le second en traduction (Inalco). Elle a vécu plusieurs années au Japon et, depuis 2016, elle vit de sa passion en traduisant des ouvrages japonais.