Le Loup d’Hiroshima
Policier
Traduit du japonais par Dominique et Frank Sylvain
Prix : 18€
Paru en juin 2018
320 pages
ISBN : 978-2-37927-001-7

Le Loup d’Hiroshima

Yūko Yuzuki

Juin 1988. Préfecture d’Hiroshima.

Le commandant Ōgami a la réputation d’être l’un des meilleurs enquêteurs du Japon. Mais selon la rumeur, il serait trop proche des yakuzas. Sa hiérarchie le trouve ingérable, pourtant elle ne peut se passer de lui. Surtout au moment où une nouvelle guerre des gangs menace, après la disparition du comptable d’une officine de prêt dirigée par la pègre.

Sur la côte nord de la Mer intérieure, l’été est un étouffoir et la tension monte vite entre bandits d’honneur et truands vicieux. C’est dans ce contexte périlleux que le jeune lieutenant Hioka est propulsé adjoint du commandant.

Il découvre rapidement que l’image de loup solitaire d’Ōgami est justifiée. Ses méthodes sont très personnelles voire brutales et il ne lâche jamais sa proie. Le commandant va d’emblée créer une relation de maître à disciple avec sa nouvelle recrue et l’entraîner dans une course contre la montre. Mais n’est-il pas déjà trop tard ?

Quand un apprenti gangster est assassiné, la tension monte d’un cran dans le monde yakuza. Ōgami parviendra-t-il à éviter le bain de sang ? Quel secret le lie à la belle Akiko, hôtesse d’un bar-restaurant de nuit ? La corruption est-elle vraiment où on l’imagine ?

Hioka, candide au pays des coups tordus et témoin de tous les instants, n’aura d’autre choix que de s’engager dans un rude voyage initiatique dont personne ne sortira indemne.

Le Loup d’Hiroshima, Grand Prix de l’Association des écrivains japonais de littérature policière 2016, a connu un vif succès au Japon avec 300 000 exemplaires vendus. En mai 2018, il a été adapté au cinéma par le réalisateur Shiraishi Kazuya.

L’auteure

Née en 1968, Yūko Yuzuki vit dans la préfecture montagneuse de Yamagata, au nord du Japon. Auteure de nombreux romans et recueils de nouvelles, elle a été souvent récompensée, notamment par le Grand Prix de l’Association des écrivains de littérature policière. L’Œil du chien enragé est son deuxième ouvrage traduit en français.

Les traducteurs

Dominique Sylvain

Dominique Sylvain est directrice éditoriale d’Atelier Akatombo et romancière (éditions Viviane Hamy, puis éditions Robert Laffont). Elle a vécu une dizaine d’années à Tokyo.

Frank Sylvain

Frank Sylvain, fondateur d’Atelier Akatombo, avoue que son grand plaisir est la lecture de dictionnaires japonais. Il étudie le japonais depuis une trentaine d’années et « n’en est qu’au début ».