Le Point zéro
Policier
Traduit du japonais par Dominique et Frank Sylvain
Prix : 18€
Paru en octobre 2018
272 pages
ISBN : 978-2-37927-006-2

Le Point zéro

Seichō Matsumoto

Tokyo, fin des années 50. Via un entremetteur, Teiko épouse Kenichi Uehara, séduisant mais taciturne employé d’une agence de publicité tokyoïte. Lors d’un déplacement à Kanazawa avant sa mutation dans la capitale, Kenichi disparaît. Partie sur ses traces, Teiko découvre tout d’abord que son mari a été policier avant de rencontrer l’épouse d’un riche industriel qui semble avoir un lien avec les Japonaises se prostituant jadis pour l’occupant américain. Venu la soutenir, le frère de Kenichi est empoisonné dans son hôtel par une inconnue. Teiko pressent un lien entre cette mort et la disparition de son mari. Pour découvrir la vérité, elle devra remonter jusqu’au  » point zéro « , cet instant de la vie de Kenichi qui a scellé son destin.

L’auteur

Seichō Matsumoto est né en 1909 à Hiroshima. Romancier prolifique, souvent comparé à Simenon pour son approche humaniste, la justesse de son analyse sociale et la sobriété de son style, il est l’auteur de 468 ouvrages. Son premier roman policier, Ten to sen (L’Express de Tokyo) est publié en 1958. Il sera suivi par Zero no shoten (Le Point zéro, 1959) et Suna no utsuwa (Le Vase de sable, 1962). L’écrivain est décédé à Tokyo en 1992.

Les traducteurs

Dominique Sylvain

Dominique Sylvain est directrice éditoriale d’Atelier Akatombo et romancière (éditions Viviane Hamy, puis éditions Robert Laffont). Elle a vécu une dizaine d’années à Tokyo.

Frank Sylvain

Frank Sylvain, fondateur d’Atelier Akatombo, avoue que son grand plaisir est la lecture de dictionnaires japonais. Il étudie le japonais depuis une trentaine d’années et « n’en est qu’au début ».