L’Œil du chien enragé
Policier
Traduit du japonais par Mai Beck et Stéphane de Torquat
Prix : 18€
Paru en janvier 2021
280 pages
ISBN : 978-2-37927-082-6

L’Œil du chien enragé

Yūko Yuzuki

Préfecture d’Hiroshima, été 1990. Pour s’être approché un peu trop près du monde des yakuzas, le jeune lieutenant Hioka a été mis sur la touche par sa hiérarchie. Nostalgique de ses enquêtes trépidantes de jadis, il végète dans un village, au fond d’une vallée montagneuse bordée de rizières.

De retour à Hiroshima pour les funérailles d’un oncle, il passe saluer Akiko, la mama-san du modeste bar-restaurant Les Petits Plats de Shino. À cette occasion, il tombe nez à nez avec Hirō Kunimitsu, dit « le chien enragé », recherché par toutes les polices du pays pour avoir organisé l’assassinat d’un important chef yakuza. Les deux hommes passent un contrat : le policier n’arrêtera le truand que lorsque celui-ci aura mis de l’ordre dans ses affaires.

Hioka reprend sa vie paisible. Un notable du coin voit en lui un gendre idéal et ne cesse de lui vanter les mérites de sa fille, Shōko. Parallèlement, le policier constate que le chantier d’un golf, interrompu depuis des années, a repris. Un soir, il voit débarquer Kunimitsu qui se présente sous un faux nom et se déclare responsable des travaux. Hioka se jure d’en savoir plus. D’autant que les agissements de Kunimitsu lui semblent liés à ces rumeurs d’une nouvelle et imminente guerre des gangs. L’enjeu n’est autre que la prise du pouvoir au sein de la plus importante association criminelle de la région, la fédération Jinsei.

Après Le Loup d’Hiroshima (Atelier Akatombo 2018), L’Œil du chien enragé est le deuxième opus d’une trilogie explorant avec un grand réalisme les luttes farouches au sein de la pègre japonaise et la culture yakuza.

L’adaptation cinématographique est sortie au Japon en août 2021, sous le titre de 孤狼の血 Level 2, Le Sang du loup solitaire 2. Le film est réalisé par Kazuya Shiraishi, avec Tōri Matsuzaka dans le rôle principal.

L’auteure

Née en 1968, Yūko Yuzuki vit dans la préfecture montagneuse de Yamagata, au nord du Japon. Auteure de nombreux romans et recueils de nouvelles, elle a été souvent récompensée, notamment par le Grand Prix de l’Association des écrivains de littérature policière. L’Œil du chien enragé est son deuxième ouvrage traduit en français.

Les traducteurs

Mai Beck

Détentrice d’une licence de langue et culture japonaise au Japon et d’un master d’anthropologie (écologie, économie, néoruralité) en France. Amatrice de cuisine expérimentale, de jardinage et d’observation de chats. Grande fan de littérature, je suis ravie d’explorer et de partager avec vous le vaste univers en perpétuel changement du roman japonais.

Stéphane de Torquat

Stéphane de Torquat est journaliste. Il enseigne le design éditorial et le développement de l’esprit critique. Formé aux sciences humaines, il se passionne pour la philosophie, les questions d’espace et de représentation. Amateur de théâtre et de cinéma, il travaille pour Atelier Akatombo en binôme avec des traducteurs du japonais.